La place n’était pas vide.

Regards critiques sur les pratiques médicales en vers les femmes et chemins de libération…

par Catherine Markstein

La pratique médicale s’est toujours assurée, en collusion avec le pouvoir politique et religieux, de la surveillance et du contrôle des différents cycles de vie des femmes et des différents temps de la reproduction.
Je parle des expériences et trajectoires de vie de femmes, qui élucident  cette histoire de colonisation et de dépossession de leurs savoirs et compétences propres concernant leurs corps, leur santé, leurs sexualités.
Dans ma vie de femme et de médecin j’ai été confronté à une pratique médicale normative et autoritaire et je raconte comment j’ai connu le Mouvement pour la Santé des Femmes, qui a développé une pensée et une pratique dé-professionnalisée, participative et collective de la santé.
Et aujourd’hui comment nous allons nous réapproprier ces savoirs et créer et réinventer une nouvelle culture de transmission en matière de santé entre femmes ? Commet rendre la pratique médicale participative et se familiariser avec une approche collective qui est celle de l’Auto-santé.
Chantons et dansons sur ces chemins de libération…
Militer est bon pour la santé

Conférencière :
Catherine Markstein, médecin depuis 1980, fondatrice et coordinatrice de l’ASBL Femmes et Santé depuis 2005, formée en conférence gesticulée par Le SCOP l’orage de Grenoble, en 2016

Aspects pratiques et techniques:

  • Durée de la conférence : 1h20
  • Logistique : Salle avec une scène dans les locaux d’une association ou d’une ONG
  • Matériel technique et accessoires :
    • Micro cravate ou micro oreille (si nécessaire vu le volume de la salle)
    • Diffusion sonore pour l’amplification de l’accompagnement musical (3 morceaux musicaux disponibles et sur CD et clé USB format mp3).
    • Un tabouret haut, une table, une structure pour suspendre le linge (sèche linge).

Atelier :
La conférence peut être suivie d’un atelier, de min 2 heures.
L’atelier comprend :
-> Un échange sur les questions soulevées dans la conférence.
-> Un temps de narrations émanant des participantes
-> Une réflexion collective sur le pouvoir d’agir ; la mise en place d’activités participatives et collectives qui pourraient contribuer à valoriser et à renforcer nos savoirs et compétences en matière de santé.

Les participantes recevront le Référentiel « Auto-santé des femmes » une publication de collaboration entre la Fédération pluraliste de centres de planning familial , l’ONG le Monde selon les femmes et l’ASBL Femmes et Santé

Contact :
Catherine Markstein,
info@femmesetsante.be – 02 734 45 17